Le point sur l’investissement locatif en loi Pinel

Le point sur l’investissement locatif en loi Pinel

Depuis la mise en œuvre de la loi Pinel, le marché de l’investissement locatif a enregistré une évolution remarquable. A en tenir compte, les contribuables sont assez satisfaits des avantages qui accompagnent le dispositif. Si vous êtes aussi séduit par ce mode de placement, découvrez comment investir selon le dispositif Pinel.

L’application du dispositif

La loi Pinel est un mécanisme de défiscalisation immobilière mis à la disposition de tous les contribuables français. Elle reste en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017. La mise en place de ce dispositif présente de multiples avantages pour les investisseurs. Toute personne qui choisit de faire un placement immobilier selon ce dispositif a droit à une déduction d’impôt. Celle-ci peut aller jusqu’à 21% du coût global de l’investissement. L’importance de l’avantage fiscal accordé varie selon la durée du bail. En effet, pour un investissement locatif de 6 ans, la réduction d’impôt auquel l’investisseur peut prétendre s’élève à 12%. La déduction d’impôt est par contre de 18 % si la durée du bail est de 9 ans. Pour un contrat de location d’une durée de 12 ans, le taux est de 21 %.

Investir dans l’immobilier locatif selon la loi Pinel

Afin de pouvoir profiter de la défiscalisation Pinel, il est important de remplir toutes les conditions requises. Tout d’abord, il faut investir dans l’achat d’un logement neuf. Il est également possible de profiter de ce dispositif si l’on fait l’acquisition d’un bien en cours d’achèvement situé dans les zones éligibles. Le bien immobilier en question doit présenter une performance énergétique conforme aux normes. Ensuite, il faut le louer à titre de résidence principale. En outre, il est nécessaire de respecter le plafond de loyer en vigueur dans la zone où se trouve le logement. Notons qu’à la fin de l’engagement, les investisseurs peuvent revendre le bien, procéder à un renouvellement bail commercial ou bien récupérer le logement.