Organiser un projet de construction avec la loi Pinel

Organiser un projet de construction avec la loi Pinel

Il n’est pas obligatoire qu’un bien immobilier fasse l’objet d’un achat pour être éligible à la loi Pinel. En effet, il est tout à fait possible de construire un logement pour ensuite le louer pour bénéficier du dispositif Pinel au même titre qu’un bien déjà livré et construit.

Les conditions pour d’une construction en Pinel.

Bâtir un bien immobilier tout en bénéficiant des avantages du dispositif Pinel est envisageable. Il faut tout de même prendre en compte certaines conditions. Premièrement, pour qu’une construction soit éligible, la demande de permis de construire doit avoir été déposée avant le 31 décembre 2017. Deuxièmement, le chantier doit se trouver sur un terrain appartenant aux zones listées par la loi Pinel. Les zones B2 et C sont donc à exclure au profit des zones A, A bis et B1. En effet, à partir du 1er janvier de cette année, les zones B2 et C ne feront plus partie de celles où la loi Pinel s’appliquera. Le propriétaire doit aussi se plier à certaines obligations. En effet, les travaux doivent être achevés, au plus tard, dans un délai de 30 mois après le dépôt du permis de construire. Une fois le bien achevé, il devra le louer dans les 12 mois suivant la remise des clés, non meublé et à titre de résidence principale. Pour savoir plus d’informations sur ce propos, consultez le site accessible à cet endroit.

Organiser un projet de construction avec la loi Pinel

Le propriétaire aura tout de même le choix d’entreprendre lui-même le chantier ou de faire appel à une entreprise de construction.

Les avantages d’un projet de construction dans le cadre de la loi Pinel.

Les avantages que la loi Pinel offre dans le cas d’un bien construit sont les mêmes que lors de l’acquisition d’un bien acheté neuf, rénové ou en l’état futur d’achèvement. Le propriétaire pourra déduire de ses impôts un pourcentage du prix de son investissement. Cette réduction sera proportionnelle à la durée de mise en location du bien à titre de résidence principale. Soit une durée de 6 ans, 9 ans ou 12 ans pour des réductions respectives de 12%, 18% ou 21% du prix de l’investissement. La limite des deux investissements par an pour un montant total de 300 000 euros est toujours valable. Ce qui donne la possibilité d’obtenir une réduction d’impôts allant jusqu’à 63 000 euros sur une durée de location de 12 années pour un investissement de 300 000 euros. Pour investir dans un projet de construction avec la loi Pinel, il faudra prendre en compte le délai de fin des travaux, puisque c’est un facteur clé pour permettre au bien d’être éligible ou non. Etablir une stratégie est donc primordiale pour éviter de dépasser le délai imposé par le dispositif Pinel.