Tous les retraités ayant des crédits peuvent les regrouper

Tous les retraités ayant des crédits peuvent les regrouper

L’âge minimum pour partir à la retraite est actuellement de 60 ans. En effet, après un certain âge (50 ans) une personne est considérée sur le marché du travail comme étant « un senior ». Une personne retraitée est souvent considérée comme tel même si du point de vu médical, un senior est un individu qui a passé ses 70 ans.

Malgré les apparences, lorsqu’il s’agit de « crédits », légalement, un senior bénéficie des mêmes droits qu’une personne plus jeune.

Les retraités et le regroupement de crédits

Du point de vu de la loi, l’âge d’un emprunteur n’est soumis à aucune limite. Aucun texte dans le code de la consommation ne fait sujet de ce critère. Du point de vue de la loi, une personne retraitée est similaire à un individu plus jeune en matière de crédit. De ce fait il peut bénéficier des mêmes rachats de crédit ou regroupements de crédits dans les mêmes conditions qu’un jeune individu. Ils sont égaux aux yeux de la loi. Malheureusement ce n’est pas le cas dans la pratique.

Les banques et les organismes de crédits considèrent que les regroupements de crédits accordés aux retraités sont plus risqués. De ce fait, lors de sa demande de rachat de crédit, l’organisme de crédit ou la banque proposera au retraité une « assurance emprunteur ».

Tous les retraités ayant des crédits peuvent les regrouper

Cette assurance leur permet de se prémunir en cas d’invalidité ou de décès. Le rachat de crédit peut alors revenir plus cher pour un retraité en raison de la souscription à cette assurance.

En dehors du fait que le taux d’intérêt reste le même indépendamment de l’âge de l’emprunteur, il faut alors se préparer à l’éventualité de souscrire à une assurance emprunteur lors de la négociation d’un regroupement de crédits.

L’assurance emprunteur pour les retraités

Lorsque qu’un emprunteur a plus de 50 ans, les banques et les organismes de crédit se montrent plus réticents en matière de « crédit ». La souscription à une assurance emprunteur augmente les chances des retraités de voir leur demande de regroupement de crédits acceptée. En effet, les banques exigent une assurance emprunteur pour les prêts immobiliers pour les seniors.

Pour éviter que les coûts de cette assurance soient trop importants, il est conseillé de se renseigner sur les différentes offres existantes afin de choisir la plus avantageuse. Avec une assurance emprunteur, vous offrez une sécurité à votre famille tout en garantissant votre emprunt. Toutefois, après avoir souscrit à une assurance emprunteur, vous avez le droit durant les 12 premiers mois de le changer par un autre contrat de votre choix (selon la loi Hamon).

Il est cependant possible pour un retraité d’obtenir un regroupement de crédits sans avoir à prendre une assurance emprunteur. Si votre conjoint est plus jeune que vous, vous aurez la possibilité de souscrire le crédit sous son nom. Mais cela dépendra surtout de votre situation maritale.

Apprenez en davantage sur ce propos en lisant ceci.

En dernier recours, vous pouvez lors de la négociation faire jouer la concurrence. Par exemple, en expliquant à votre banquier que vous pourrez toujours changer de banque si le rachat de crédit est refusé. Ainsi, vous aurez plus de poids pour mieux négocier votre regroupement de crédits.